dimanche 26 janvier 2020

Poulet kung pao meilleur qu'au resto


Le poulet kung pao est une recette chinoise dont l'équilibre des saveurs doit être parfait pour qu'elle soit réussie.  Grand classique des restos chinois, c'est un plat à la fois sucré, salé, aigre et épicé, caractérisé par la présence d'arachides rôties et de poivre de Szechuan (aussi orthographié Sichuan). À l'origine, le plat ne contenait pas de poivrons; ils ont été ajoutés par la suite.

Pour découvrir la version au tofu et aux épinards, c'est ICI, sur ma page facebook.

Pour la marinade du poulet:

- 3 demi-poitrines de poulet, coupées en dés
- 1 c. à soupe de vin de riz (vin de Shaoxing)
- 1 c. à thé d'huile de sésame grillé

Pour la sauce:

- 2 c. à soupe de vin de Shaoxing
- 1 c. à soupe de sauce soya claire
- 1 c. à soupe de sauce soya foncée
- 2 c. à thé (cc) de sauce au piment (ou de piments séchés écrasés)
- 1½ c. à soupe de sucre de canne
- 1 c. à thé (cc) de vinaigre de riz noir ou brun
- 60 ml de bouillon de volaille
- Quelques gouttes d'huile de sésame grillé
- Une bonne pincée de poivre de Szechuan

- Un gros poivron vert, en gros dés
- 1 ou 2 oignons verts, en tronçons
- 1 grosse gousse d'ail, passée au presse-ail
- 1 pouce de gingembre, râpé
- Huile végétale

- 1 c. à thé (cc) de fécule de maïs (maizena), délayée dans 1 c. à soupe d'eau froide

- 2 poignées d'arachides mondées, non salées





Mélanger le poulet, le vin de Shaoxing et l'huile de sésame et mettre de côté, au frais, une trentaine de minutes.

Mélanger les ingrédients de la sauce, goûter, rectifier au besoin et mettre de côté.

Dans une poêle, faire griller à sec les arachides à feu moyen-fort. Réserver.

Dans un wok ou dans une grande poêle, faire chauffer un peu d'huile végétale et faire revenir rapidement, à feu élevé, le poivron, les oignons verts, l'ail et le gingembre.  Retirer du wok et mettre de côté sur une assiette.

Ajouter un peu d'huile dans le wok et faire revenir le poulet jusqu'à ce qu'il soit bien cuit.  En cours de cuisson, arroser d'une c. à soupe de sauce soya claire.

Lorsque le poulet est cuit, remettre les légumes dans le wok et ajouter la sauce.  Tout de suite après, ajouter la fécule de maïs délayée dans l'eau et laisser épaissir.  Ajouter les arachides.

Retirer du feu et servir tout de suite, accompagné de riz au jasmin.

Vous avez essayé cette recette?  Faites-moi part de votre appréciation!


samedi 18 janvier 2020

Tofu chettinad au poivre


Suivant la tendance de l'heure, nous avons décidé, à la maison, de réduire de façon significative notre consommation de produits animaux. C'est pourquoi, ces derniers temps, j'ai converti plusieurs de nos recettes préférées en plats végétariens ou vegans.  Cette recette de poulet chettinad revenant régulièrement au menu, je me suis dit que je pourrais la faire avec du tofu.  Le résultat est franchement réussi et honnêtement, la version poulet ne nous manque pas tant.  

Pour 4-5 portions:

- Un bloc de tofu ferme de 450g (1 livre), détaillé en cubes d'un centimètre.

- 1 oignon
- 2-3 gousses d'ail
- Un cube de gingembre de 2 cm
- Un piment chili rouge ou vert

- ½ c. à thé (cc) de graines de moutarde noires
- ½ c. à thé (cc) de graines de cumin
- 3 gousses de cardamome verte
- 1 petit bâton de cannelle
- 4 clous de girofle

- Une quinzaine de feuilles de cari

- 2-3 tomates olivettes (Les tomates sont souvent dépourvues de saveur, l'hiver.  J'utilise alors des tomates italiennes en conserve.)
- ½ c. à thé (cc) de curcuma
- 2 c. à thé (cc) coriandre moulue
- 1 c. à thé (cc) cumin moulu
- 1½ c. à thé (cc) garam masala

- 1 grosse pomme de terre, en cubes d'un centimètre
- 1 tasse (250ml) d'eau

- 2 c. à thé de poivre noir finement moulu

- Huile végétale ou ghee
- Sel





Dans un petit hachoir électrique, hacher à mouture moyenne l'oignon, l'ail, le gingembre et le piment chili.  Réserver.  (Si vous ne possédez pas de hachoir électrique, hachez le tout au couteau.)

Dans un grand poêlon avec couvercle, faire chauffer, à feu moyen-fort, 3 c. à soupe d'huile végétale ou de ghee.

Ajouter les graines de moutarde, les graines de cumin, les gousses de cardamome (que vous aurez ouvertes en les applatissant avec le plat d'un couteau), le bâton de cannelle et les clous de girofle.  Faire revenir jusqu'à ce que les graines de moutarde et de cumin commencent à sauter.

Baisser le feu à moyen-doux.  Ajouter le mélange oignon-ail-gingembre-piment chili et les feuilles de cari.  Faire revenir, doucement, 3-4 minutes.

Ajouter les tomates et les défaire à la cuiller de bois.  Ajouter ensuite le curcuma, la coriandre, le cumin et le garam masala.  Faire revenir 2-3 minutes.

Ajouter l'eau et les cubes de pomme de terre.  Saler, mélanger et laisser mijoter très doucement, couvert, une trentaine de minutes. À mi-cuisson, ajouter les cubes de tofu.

Quelques minutes avant la fin de la cuisson, ajouter 2 c. à thé de poivre noir finement moulu et mélanger.

Servir sur un riz basmati et accompagner de légumes sautés.

Vous avez essayé cette recette?  Faites-moi part de votre appréciation!

mardi 14 janvier 2020

Nouilles Singapour au poulet et aux légumes


J'ai souvent commandé ces nouilles, au resto, mais j'ai récemment appris à les faire moi-même et je les trouve bien meilleures!  Elles se cuisinent rapidement et sont faciles à faire si l'on suit bien les étapes.  Un wok vous sera fort utile pour cette recette, ou à tout le moins un grand poêlon antiadhésif.

Pour 4 portions généreuses ou 6 portions raisonnables:

- 1 paquet de 450 grammes de vermicelles de riz
- 2 demi-poitrines de poulet, coupées en minces lanières
- 4 oeufs
- 1 poivron rouge, taillé en lanières
- 1 poivron vert, taillé en lanières
- 4 échalotes (oignons verts), taillées en biais, en tronçons d'un cm
- 1 oignon moyen, rouge ou blanc, taillé en lanières
- 1 cube de gingembre d'environ 2 cm, râpé
- 2-3 gousses d'ail, écrasées au presse-ail
- 1 piment chili rouge, découpé en fins anneaux (facultatif)
- 1 tasse (250ml) de bouillon de poulet
- 4 c. à soupe de sauce tamari
- 3 à 4 c. à soupe de poudre de cari de bonne qualité
- 4 c. à thé (cc) d'huile de sésame grillé
- 3 c. à soupe d'huile végétale
- ½ c. à thé (cc) de flocons de piment rouge (facultatif)
- Coriandre fraîche hachée pour garnir

Pour de meilleurs résultats, vous devrez procéder en deux fois (un demi paquet de nouilles à la fois).

Faites en sorte de tout avoir à portée de main lorsque vous commencerez à faire cuire les aliments.  Ayez devant vous:

- un plat contenant les lanières de poulet
- un plat contenant les poivrons en lanières
- un plat contenant les oignons et les échalotes
- un plat contenant le gingembre râpé et l'ail écrasé, que vous aurez bien mélangés ensemble (avec le piment, si vous l'utilisez)
- une tasse de bouillon de poulet
- la bouteille de sauce tamari et une cuillère à soupe pour mesurer
- la poudre de cari

Faire tremper les nouilles de riz quelques minutes dans de l'eau chaude du robinet.  Dès qu'elles sont souples et qu'elles se détachent facilement les unes des autres (sans être cuites), les déverser dans une passoire, les rincer brièvement à l'eau tiède et réserver.

Dans une petite poêle, faire chauffer quelques gouttes d'huile végétale et faire brouiller deux oeufs avec une pointe de cuiller de poudre de cari.  Ne pas trop cuire.  Retirer du feu et réserver dans la poêle.

Dans un wok ou un grand poêlon profond, faire chauffer 2 c. à thé d'huile de sésame et 1½ c. à soupe d'huile végétale.  Faire sauter la moitié du poulet jusqu'à ce qu'il soit cuit, retirer du wok (en prenant soin de laisser l'huile dans le wok) et transférer avec les oeufs.  Réserver.

Ajouter au wok la moitié du mélange ail/gingembre, faire sauter une minute et ajouter la moitié des poivrons et la moitié du mélange oignons/échalotes.  Faire sauter deux minutes.

Ajouter au moins 1½ c. à soupe de poudre de cari.  Si votre cari n'est pas particulièrement parfumé, en ajouter un peu plus.  Ajustez au fur et à mesure.

Ajouter ensuite ¼ de tasse (60ml) de bouillon de poulet et 2 c. à soupe de sauce tamari.  Bien mélanger.

Ajouter la moitié des vermicelles de riz et faire sauter, à feu moyen, en mélangeant constamment. 

Lorsque le mélange s'assèche, ajouter un autre quart de tasse (60ml) de bouillon de poulet, les oeufs et le poulet réservés, et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que le mélange soit sec à nouveau. 

Servir immédiatement avec de la coriandre fraîche et de la sauce au piment sriracha.



Nettoyer le wok et répéter les mêmes étapes avec le reste des ingrédients.

Vous pouvez évidemment varier les légumes et les protéines utilisés dans la recette.  Vous pouvez utiliser du bok choy haché, des fèves germées, des fèves edamame, etc. 

La semaine dernière, j'ai fait une délicieuse version avec oeufs et crevettes, à laquelle j'aurais également pu ajouter des cubes de tofu.  Bref, laissez libre cours à votre imagination.

Vous avez essayé cette recette?  Faites-moi part de votre appréciation!





dimanche 5 janvier 2020

Pancakes au sarrasin, lin et bleuets



Ah, les pancakes!  J'en mangerais bien chaque matin et c'est pourquoi je m'évertue à les faire le plus santé possible.  Ceux-ci, vous pourrez les manger sans trop de culpabilité... à condition de ne pas les noyer dans le sirop d'érable!:-)

Pour 6 à 8 pancakes (selon le diamètre que vous leur donnerez):

- 1 tasse (160g) de farine de sarrasin
- ½ tasse (60g) de farine non-blanchie
- 1 c. à soupe de graines de lin moulues
- 1½ c. à thé (cc) de levure chimique
- ¼ de c. à thé (cc) de sel
- 1½ à 2 c. à soupe de sucre de canne
- 1 oeuf de gros calibre
- 2 c. à soupe d'huile végétale neutre
- 1¾ tasse (440 ml) de lait (ou de lait de substitution (soya, amande, etc))
- Quelques gouttes de vanille
- 1 tasse (250 ml) de bleuets (myrtilles) sauvages, surgelés


Dans un bol de taille moyenne, tamiser ensemble les deux farines, le lin, la levure et le sel.  Mettre de côté.

Dans un grand bol, battre ensemble, au fouet, le sucre, l'oeuf, l'huile, le lait et la vanille.  Ajouter le mélange de farines et bien fouetter.  Laisser reposer la pâte une dizaine de minutes.

Ajouter les bleuets et mélanger doucement à la fourchette, juste assez pour les incorporer (si vous mélangez trop vigoureusement, la pâte deviendra mauve).

Faire cuire à feu moyen-doux en versant entre ¾ de louche et une louche complète sur une poêle antiadhésive (ne pas ajouter de matière grasse, la pâte en contient déjà).

Servir avec du sirop d'érable ou une autre garniture de votre choix.

Vous avez essayé cette recette? Faites-moi part de votre appréciation!


dimanche 29 décembre 2019

Brochettes de poulet à la citronnelle, à la lime et au gingembre

Quelle merveilleuse saveur que celle de la citronnelle!  Et c'est particulièrement vrai dans cette recette, où elle est bien présente.  Vous pouvez servir ces brochettes avec des vermicelles de riz aux légumes ou encore avec un riz au jasmin nature et ces délicieux légumes sautés à la vietnamienne.

Pour 8 brochettes:

- 4-5 demi-poitrines de poulet, coupées en lanières
- 2 oignons verts, en fines rondelles
- 2 bâtons de citronnelle (la partie tendre, à l'intérieur), en fines rondelles
- un cube de 2 cm de gingembre, râpé
- 1 gousse d'ail, passée au presse-ail
- ½ c. à thé de flocons de piment séché (ou au goût)
- 1½ c. à soupe de jus de lime
- 2 c. à soupe de nuoc mam (sauce de poisson)
- 1 c. à soupe de miel (ou un peu plus si vous aimez les marinades aigres-douces)
- 2 c. à soupe d'huile végétale



Déposer les lanières de poulet dans un plat avec couvercle.

Sur une planche à découper, à l'aide d'un grand couteau, hacher très finement les rondelles d'oignons verts et de citronnelle.  Ajouter au poulet.

Râper le gingembre et presser l'ail et ajouter au poulet, de même que tous les autres ingrédients.

Mettre le couvercle, bien remuer et laisser mariner de deux à quatre heures au frigo.

Répartir les morceaux de poulet sur 8 brochettes et cuire sur un gril ou dans une poêle à griller, en prenant soin de ne pas cuire trop longuement, afin que la viande ne s'assèche pas.

Vous avez essayé cette recette?  Faites-moi part de votre appréciation!